Le Gardan Minicab & autres avions Gardan

27 octobre 2011

Le Minicab

 

 logo_minicabDès 1946, Yves Gardan a commencé à réfléchir à un biplace léger destiné aux constructeurs amateurs dont les premiers jets remontent à avril 1946. Il présente lors du premier congrès RSA de 1947 son projet de biplace léger de 50 ch sous l'appellation GY20 Babyclub.
Dans la concrétisation de ce projet, il souhaitait faire mieux que le SIPA 90 (197 km/h, 75ch et 357 kg) et réaliser ainsi la "Simca de l'air": bonnes performances, qualités de vol, entretien facile, faible prix de revient.

Le GY 20minicab_cev

A la création de la CAB, en septembre 1948, les plans du GY 20 sont achevés. La contruction du prototype débute en octobre 1948 et c'est 4 mois plus tard, que le "petit de la CAB" (Minicab par contraction) est terminé. Le 1er février 1949, Max Laporte prend les commandes du GY 20 Minicab pour son premier vol. Le F-WFDT,  équipé d'un continental 65 ch, ne rencontrera aucun problème au cours du programme d'essais (35 heures, 130 atterissages). Convoyé au centre d'essais en vol de Brétigny, le Minicab passe avec succès les essais en 2 semaines, en vue de l'obtention du CDN. Outre sa vitesse maximale de 189km/h (196km/h avec carénages), on souligne également ses très bonnes qualités de vol ainsi que l'efficacité et l'homogénéité de ses gouvernes.
Par la suite, le Minicab réalise une tournée de promotion très intense, accumulant ainsi 150 heures de vol. A la fin de l'année, il affiche 300 heures de vols aux mains de 200 pilotes. Au cours de cette même année il remporte la coupe de vitesse de Deauville et le grand prix aérien de Vichy.
.En 1951, le Minicab établit un record du monde de distance de sa catégorie (1825 km). En 1952, il bat le record du monde de vitesse sur circuit de 2000km pour avion de moins de 500kg à la vitesse moyenne de 183 km/h.

Le GY 201

@FBFLC Survol angersSuite à un effacement de train au cours d'un atterissage dur (M Rébillon avec le N°4 F-BFLE), Yves gardan renforce le train, ajoute des volets d'intrados, une roulette de queue conjuguée, faisant ainsi passer la masse maximale en charge de 475 à 515 kg. Il en profite également pour supprimer les saumons elliptiques qui deviennet ainsi carrés. La désignation du Minicab passe alors de GY 20 à GY 201. Les GY 20 déjà construits eurent cependant la possibilité d'être "rétrofités".
Le Minicab est construit en série entre 1952 et 1958 à 65 exemplaires. L'expérience industrielle permet d'en simplifier la construction.
Le dossier de construction est proposé aux clubs dès 1948, une liasse de 23 plans commençant au numéro A100 est proposée aux constructeurs amateurs début 1950. L'engouement des aéroclubs est immédiat, il ont en effet la possibilité de construire facilement leur propre avion école pour 1500 à 1800 heures de travail en commandant auprès de la CAB des pièces préparées.

La carrière internationale du Minicab chez les constructeurs amateurs s'ouvrit en 1963 par l'adaptation de l'avion aux conditions des étendues sauvages, IMG_4258comme l'Australie et le Canada. Arthur Ord-Hume fut l'un des premiers anglais a construire son propre Minicab, il en restaura ensuite une dizaine. Il acquit les droits de licence du GY-201 pour en assurer la diffusion en Grande-Bretagne, Australie et sur le continent Nord Americain. La liasse adaptee a ces pays fut disponoble des 1963. Ord-Hume a introduit des versions equipees de moteurs 90ch, 100 a 120ch (pour l'australie). Bien qu'il ne reste que très peu de GY-20 en état de vol, plus de 400 liasses de plans furent vendues aux amateurs du monde entier et, quelques versions accrues complétèrent l'éventail des Minicab : en 1976, apparut le SA 102.5 Cavalier (1971), un Minicab doté d'un Lycoming 125 CV qui volait à 300 km/h.

La firme canadienne Maranda Aircraft acquit en 1957 la license pour les USA et le Canada pour la construction amateur. Ils développèrent par la suite un dérivé du Minicab, le BM-4, et le BM-5 avec envergure accrue et structure renforcée.

Enfin, dès 1950, Y.Gardan avait étudié un descendant à son avion ; le GY-30 Supercab vit le jour, mais il fut réservé à construction industrielle. 

A ce jour, sont déclarés 14 Minicab en France (dont 13 en F-PXXX), 8 en Nouvelle Zélande, 13 au Canada, 4 en Australie, 9 aux USA (au travers des différentes variantes Hawk ou Coupé).

 

AVIATION_MAG_OCY1953       Minicab vb merci

31

 

 

 

 

 

 

 

Liens: Musée de l'Aviation d'Angers, Aéronautique dans le Sud Ouest, Aéro Passion (F-PJOJ), Aerospace innovation (Minicab australien), vidéo, video

 

 

Posté par cyrilbachelot à 17:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

Le Minicab - Architecture & Performances

Dimensions/Masse
Envergure : 8,15 m (GY 20) ou 7,70m (GY-201).
Longueur : 5,45 m.
Hauteur : 1,65m.
Surface : 9,6m²
Masse à vide : 270 kg  (340kg GY 201)
Masse totale : 480 kg (520kg GY 201)


Motorisation & Performances
Réservoir : 50l (dans cabine derrière cloison pare-feu)
1 Continental A-65 - 4 cylindres à plat, de 65 CV refroidi par air
Hélice EVRA D112 9B (Merville (1,64 m) à l'origine)
Consommation : 15 l/h

IMG_0060
Vitesse de croisière : 175km/h.
Vitesse Max : 198km/h.
Vitesse d'atterrissage : 90km/h
Vitesse de décrochage : 70km/h
Taux de montée initiale : 3m/s
Montée à 360m : 2min 10s
Distance de décollage (passage 20m) : 370m.
Distance d'atterrissage (passage 20m) : 343m.
Plafond pratique : 4 000 m.
Rayon d'action : 500km

Fuselage
2 flans de treillis bois assemblés par des cadres
Dessus en baguettage
Entoilé

IMG_7950

 

Ailes
Basse, type cantilever en une seule pièce de forme trapézoïdale
Voilure monolongeron, nervures en treillis enfilées sur le longeron
4 points d'attache au fuselage
Aile entoilées excepté bord d'attaque contreplaqué
Volets d'intrados entre ailerons et emplanture (sur GY 201) à commande mécanique manuelle
Deux types de saumons : elliptiques(GY-20) ou carres(GY-201)
Surface 9,6 m²
Corde a l'amplanture : 1,45m, au saumon 0,84m(GY-20).
Calage : 0 degre a l'amplanture evoluant par vrillage a 2 deg 30 jusqu'a l'aileron, constante ensuite jusqu'aux extremites.
Profil NACA 23015

P1010946 

Empennage
Type cantilever
Empennage horizontal d'une pièce attaché par 4 points au fuselage - partie fixe à profil en contreplaqué
Gouvernes mobiles en treillis entoilé
Compensateur de profondeur sur partie mobile 

Train
Type train classique, voie 1,80m
Jambes de train principal type cantilever, amorti - Frein à tambour - jante type Bücker Bestmann
Roulette de queue conjuguée

Cabine
2 places côte à côte - double commande
largeur du fuselage 1,015m.
manche central en Y
Verrière à bascule avant ejectable en vol
Compartiment baggage derrière passagers, accessible en vol
Deux hublots permettent une meilleure visibilite vers l'arriere.

@tableau bord original

Posté par cyrilbachelot à 11:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

Les Minicab français

Minicab Inscrits (non radiés) au registre français

F-BFLC : GY 20 N°3 construit en 1949 par la CAB,  basé à ANGERS
Propriété du GPPA ANGERS

minicab_arriereFBFLC @ tableau de bord FBFLC

@FBFLC1962 @FBFLC et autre minicab NB

F-PEHV (ss photo): GY201 N°216 construit en 1981, basé à MONTPELLIER

F-PERG : GY 20 N°162 construit en 1954 basé à LE PLESSIS BELLEVILLE

FPERG

F-PGMN  : GY 201 N°A124 construit en 1953 par la CAB, basé à PERIGUEUX

IMG_6631 DSCN5781

 IMG_6671 image001

F-PHQD (ss photo) : GY 201 N° A207 construit en 1956, basé à VALENCIENNES

F-PIIT  : GY 201 N°217 constuit en 1952, basé à LUNEVILLE

FPIIT

F-PINM : GY 201 N°A144 construit en 1958, basé à MONTCEAU LES MINES

@FPINM

F-PIYB (ss photo) : GY 201 N°A159 construit en 1958, basé à MONTAUBAN

F-PJOJ : GY 201 N° A204 construit en 1960, basé à  BLOIS LE BREUIL - lien Aero Passion

 PJOJ4 FPJOJ3

F-PJXT (ss photo) : GY 201 N°A225 construit en 1961, basé à LOGNES EMERAINVILLE

F-PKFZ (ss photo): GY 201 N°A233 construit en 1961, basé à PIERRELATTE

F-PLYG : GY 20 N°A240 construit en , basé à JONZAC

FPLYG

F-PMXR (ss photo) : GY 201 N°A170 construit en 1965, basé à CUERS PIERREFEU

F-PRAZ : GY 201 N°A243 construit en 1992, basé à ETAMPES MONDESIR

FPRAZ

Posté par cyrilbachelot à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

Les dérivés du Minicab

Gardan GY-20 Minicab Coupe (N3772 c/n 2) - Built by Boyles, first flown in 1971 -USA

N3772

Gardan GY-20 Minicab Hawk (N1855 c/n 1) - First flown in 1968 - USA

MINICAB_HAWKGY20_N1855

Gardan GY-20 Minicab Coupe (N3474) - USA

N3474

Gardan GY-20 Minicab tricycle (CF-RLO c/n 4FM14125) - 1974

MINICABGY20_CF_RLO

SA 102.5 Cavalier - Nouvelle Zélande

Design par Norman McLeod of K&S Aircraft Supply (Calgary, Canada), le prototype vole en 1969. Il est doté de réservoirs en bout d'aile, éventuellement d'un train tricycle et est motorisé jusqu'à 135cv.

MM00DYC1 CAVALIERSA1025

lien : kiwi aircraft, Jims Cavalier, airport-data,

Posté par cyrilbachelot à 01:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
26 octobre 2011

Les avions Gardan - GY 30 Supercab

GY 30 SUPERCAB (1954)

Biplace de tourisme. Premier vol le 5 février 1954 aux mains de Max Fischl (pilote d'essai du 1er Airbus). 7 exemplaires construits.SUPERCAB
Monoplan aile basse. Train escamotable. Construction en bois. Uniquement réservé à la production en série.

Jacques Noetinger rapporte l'avoir présenté à un meeting de l'air à Nancy en 1954 au cours duquel il a réalisé notamment un passage bas avec 3 tonneaux mettant en évidence les atouts de cet avion.

1 demeure actuellement en état de vol en France et basé à Valenciennes.

Envergure :  8.20 m Longueur : 5.50 m
Hauteur : 1.66 m  Surface portante : 10.40 m²
Equipage :  2          
Masse à vide : 396  kg Masse totale : 600  kg

Motorisation : 1 Continental C-90 de 90 ch
Réservoir : 70l avec réservoirs en bouts d'aile
Vitesse maximale : 275  km/h à 0 m 
Vitesse de croisière :  235 km/h
Vitesse ascensionnelle : 3,9m/s
Plafond : 5000 m
Autonomie : 600 km
Décollage (passage des 20m) : 340m
Atterrissage (passage des 20m) : 300m

3V-G13-SUPERCAB       supercab4

Liens: Aéronautique dans le Sud OuestAviafrance, abcpic.co.uk,

Posté par cyrilbachelot à 18:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,

25 octobre 2011

Les avions Gardan - Les SIPA 90 - 900

SIPA 90 - 901 -> 903
Conçu par la SIPA (Société Industrielle Pour l'Aéronautique), le vol du prototype (SIPA 90) eut lieu le 14 mai 1947 (piloté par Roger Launay), équipé d'un moteur SIPA_SMathis G4F 75cv.(4 appareils de ce type furent construits).
Gagnant à l'unanimité (face à 4 autres appareils) l'appel d'offres du gouvernement français pour un avion léger 2 places destiné à équiper les aéroclubs,
100 appareils furent commandés sous l'appellation SIPA 901, ils étaient équipés du moteur Minie 4DC 75cv (1er vol le 25 juin 1948)
Les livraisons s'étalèrent jusqu'au début des années 50. Dans les années qui suivirent, diverses adaptations de moteurs furent réalisées et donnèrent lieu à différentes dénominations du SIPA 900.

En 2001, 15 exemplaires étaient recencés en état de vol en France, Suisse, Grande Bretagne


Caractéristiques:sipa 901
Avion monomoteur biplace côte à côte, aile basse cantilever, construction bois et toile.
Moteur : Minié 4 DC 32 B ou C (SIPA 901) ou Continental 90 ch.(SIPA 903)
Réservoirs : capacité du réservoir d'essence placé a l'arrière de la cloison pare-feu : 62 litres.
Train d'atterrissage : classique voie 1,556m ; roulette orientable commandée par le gouvernail de direction.
Equipage: 1 pilote + 1 passager

Longueur: 5.74 m
Envergure : 8.74 m
Hauteur: 1.75 m
Masse à vide : 366 kg
Masse Maximale: 600 kg
Surface portante : 11,47m²

Vitesse Maximale: 217 km/h
Vitesse de croisière: 194 km/h
Autonomie: 510 km


Variantes:
S.90: 4 avions équipés du moteur Mathis G4F 75cv
S.901: 100 avions équipés du moteur Minie 4Dc-32 75cv. La plupart furent rééquipés selon les variantes ci dessous.
S.902: S.901 équipé du Continental C85-12F 85cv
S.903: S.901 équipé du Continental C90-14F 90cv
S.904: S.901 équipé du Salmson 5AQ-01 75cv 

Liens : Richard Ferrière, Wikipedia, SIPA 903 suisses,

sipa 903 SIPA901

Posté par cyrilbachelot à 17:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,
24 octobre 2011

Les avions Gardan - GY 80 Horizon

GY 80 HORIZON (1960)@gardan_horizon_proto

Quadriplace de tourisme. Premier vol le 21 juillet 1960.
Après une piset avec la société Hurel Dubois, 259 exemplaires de série seront construits, tout d’abord par Sud-Aviation, puis par sa filiale SOCATA  jusqu’au premier juin 1968 (usines de Rochefort et Tarbes)
Cantilever monoplan aile basse, entièrement métallique.

le train d'atterrissage était semi-retractable de type tricycle, la moitié de chaque roue restants à l'extérieur.

Envergure :  9.70 m Longueur : 6.64 m
Hauteur : 2.60 m  Surface portante : 13 m² horizon3
Equipage :  1 + 3 passagers         
Masse à vide : 625  kg Masse totale : 1150  kg

Motorisation : Avco Lycoming 0-320-D de 160ch avec une hélice à pas fixe bipale
ou Avco Lycoming 0-360 de 180ch avec une hélice à pas variable
Réservoir : 160l
Vitesse maximale : 246 km/h 
Vitesse de croisière :  230 km/h
Vitesse de décrochage : 90 km/h
Vitesse ascensionnelle : 3,9m/s
Plafond : 4700 m
Autonomie : 1250 km

Variantes : GY-80-150, GY-80-160, GY-80-180

Liens: Richard Ferrière, Airblog,

horizon

Posté par cyrilbachelot à 21:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

Les avions Gardan - GY 100 Bagherra

à venir

Posté par cyrilbachelot à 00:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 octobre 2011

Les avions Gardan - SIPA S1000 Coccinelle

SIPA S1000 Coccinelle (1955)


1er vol 11 juin 1955coccinelle2
Conçu par Yves Gardan pour SIPA
3 appareils produits
Appareil tout métal (tubes soudés et entoilage), biplace à train tricycle, il était destiné aux aéroclubs et contenait de nombreuses pièces issues de l'automobile (roues de Vespa par exemple).

Jacques Noetinger aura un accident en juin 1956 aux commandes du prototype dû à un problème de masquage de la profondeur à faible vitesse et moteur au ralenti. Cet evènement mettra fin aux espoirs de mise ne production de la Coccinelle.

Longueur : 5.44 m
Envergure : 7.90 m
Hauteur : 2.19 m
Masse à vide : 334 kg
Masse Maximale : 568 kg
Vitesse de croisière : 181 km/h
Vitesse maximale : 201 km/h
Motorisation : Continental C90-8F 90 cv
Autonomie : 608 km

Liens: Wikipedia,

brochure publicitaire SIPA1000 coccinelle    SIPA S1000 

Posté par cyrilbachelot à 13:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
22 octobre 2011

Les avions Gardan - SIPA S200 Minijet

SIPA S 200 MinijetS200MINIJET
Monoréacteur biplace, bi-poutre de liaison, d'entrainement et d'acrobatie.
Il a été conçu suite à un un appel d'offre émis par la SALS (un organisme gouvernemental chargé de relancer l'aviation générale après la seconde guerre mondiale).
Propulsé par un Turboméca Palas de 350 livres de poussée, il a effectué son premier vol le 14 janvier 1952 et est à cette époque le plus petit biplace à réaction du monde.
7 prototypes furent fabriqués, sa fabrication s'arrêta là du fait de ses performances inférieures au Fouga


Caractéristiques:
Envergure: 8m
Longueur: 5,12m
Hauteur: 1,78m
Surface Ailaire : 9,6m²
Poids: 450kg

Vitesse max : 400 km/h
Vitesse de croisière : 360 km/h
Autonomie 550 km
Plafond Opérationnel: 7900m

c4f64873cb sipa08

 

sipa200n917wj sipa04

Lien :  Mach Diamonds, Aviastar, Les minijets, video,

Posté par cyrilbachelot à 21:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
21 octobre 2011

Les avions Gardan - SIPA S300

SIPA S300sipa_s-300_1 R
Avion à réaction d'entrainement 2 places en tandem, motorisé par une turbine Turbomeca Palas
Il effectua son 1er vol le 4 septembre 1954 (pilote Max Fischl)

Caractéristiques:
Envergure: 10m
Longueur: 7.5m
Masse mini : 907 kg
Masse max : 1479 kg
Vitesse maximale au sol : 490 km/h

Lien :  Les minijets, Aviastar

sipa_s-300 SIPA300APAG

Posté par cyrilbachelot à 22:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
20 octobre 2011

Les avions Gardan - SIPA S1100

SIPA S1100File8025_WEB
Suite à un appel d'offres lancé par le ministère de la guerre Français à l'occasion de la guerre d'Algérie, la SIPA développe un avion d'appui et de lutte Anti-guérilla.
Avion triplace, bimoteur à aile médiane, armé de 4 canons de 20mm
1er vol le 24 avril 1958 du prototype F-ZWVK.
Il ne fut construit qu'à 1 exemplaire au regard de ses mauvaises performances.
Le 2 juillet 1958, le seul exemplaire s'écrasa à l'occasion d'une démonstration en vol suite à 2 tonneaux ratés (l'avion se serait désintégré en vol)

Caractéristiques:
Equipage : 3
Envergure : 14.7m
Longueur : 11.3m
Hauteur : 3.75m
Masse à vide : 4000 kg
Masse maxi : 6200 kg
2 moteurs Pratt & Whitney R-1340 de 610cv chacun
Vitesse maxi : 380 km/h
Autonomie : 2000 km 

Liens: Aviafrance, Avions de la guerre d'Algérie

PhR_SIPA-1100--1- SIPA-1100-F-ZWVK-avril-1958

  Sipa-1100_WEB

  PhR_SIPA-1100--2- 

Posté par cyrilbachelot à 22:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
16 octobre 2011

Documents et photographies d'époque

Couverture Aviation Magazine N°84 - 15 octobre 1953

COUV_AVIATION_MAGAZINE_OCT_

Dossier de construction du Minicab

DOSSIER_CONSTRUCTION_MINICA

Publicités Gardan

gardan_pub  brochure publicitaire SIPA1000 coccinelle  brochure publicitaire SIPA1000 coccinelle2

pu rallye et horizon

Publicité complète Gardan Horizon - lien

F-BFLC et autre Minicab

@FBFLC et autre minicab NB@FBFLC Survol angers

@FBFLC1962@tableau bord original

@FBGMJMINICAB_N_B_1

MINICAB_N_B_4 minicab_alu1953

FPHUC MINICAB_FOAOV

FDACL3 FDACL2

Avions Gardan - GY 30 SUPERCAB

SUPERCAB

 Avions Gardan - SIPA 901

SIPA_S_901_Berck_1957

Gardan GY80 Horizon

@gardan_horizon_proto

Avions Gardan - SIPA 1000 Coccinelle

SIPA100COCCINELLE

SIPA_S_1000_Coccinelle_Chavenay_1967

 

Avions Gardan - SIPA 200 Minijet

1952_Gardan_Roger_Launay_JNoetinger 1952, de gauche à droite: Yves Gardan, Roger Launay, Jacques Noetinger

sipa03_h sipa04S200MINIJET c4f64873cb

Sipa_200_Minijet_1955

 

Avions Gardan - SIPA 300

sipa09 300R

SIPA300APAG

Avions Gardan - SIPA 1100

 

SIPA1100_2SIPA-1100-F-ZWVK-avril-1958

PhR_SIPA-1100--2-

Vues de terrains

MINICAB

TERRAIN__

 Cahiers du RSA 1978

RSA_BRIVE_1978_1RSA_BRIVE_1978_3RSA_BRIVE_1978_2

Cahiers du RSA 1979

RSA_BRIENNE_1979

Cahiers du RSA 1980

RSA_BRIENNE_1980

15 octobre 2011

Yves Gardan - Histoire

Yves Gardan

Né en 1925 à Nolay en Côte d'Or, Yves Gardan plonge dans l'aviation dès son enfance: construction de modèles réduits, lecture des "Ailes" et du "Sport de l'air". Passé par l'école militaire d'Autun, sa formation autodidacte est assurée par l'étude et la lecture d'ouvrages consacrés à la construction aéronautique. gay084
Il débute sa carrière en 1945 en tant qu'ingénieur calculateur au ministère de l'air (Service Technique Aéronautique), il a en charge la vérification des dossiers de calcul des projets présentés au ministère dans le cadre de la relance de la construction aéronautique française. C'est par ce biais qu'il entre à la SIPA en 1946. Yves Gardan prend alors en charge le projet de biplace école de 75ch devant concourir pour remplacer Bückers et Stampes en aéroclubs. Le projet aboutit au SIPA 90 qui remporte le concours de juillet 1947 . Equipé à l’origine d’un moteur Minié 4DC-32 de 75 ch, le Sipa 90 et ses dérivés (SIPA 901) seront construits à 130 exemplaires.

En septembre 1948, la CAB (Constructions Aéronautiques du Béarn) voit le jour sur l'aérodrome de Pau-Idron, fruit de l'association entre Yves Gardan et Max Laporte. En février 1949, le prototype du GY 20 Minicab effectue son premier vol. En 1950, à la suite d'un certain nombre de modifications le GY 20 devient le GY 201. 65 Minicabs seront construits en série à la CAB, 130 seront construits par des amateurs.

L'adaptation d'un moteur continental 90 ch et d'un train rentrant sur le Minicab aboutira au Supercab (GY 30) en 1954.

De retour à la SIPA, il dirige le bureau d'études qui développera de 1950 à 1958 le S.200 « Minijet » (le plus petit biplace à réaction du monde), puis le 300 de même catégorie, le SIPA 1000 « Coccinelle » biplace économique, le 1100 biplace d'appui d'outre-mer (abandonné en raison de la conjoncture politique).

Y_20GARDAN_20sur_20HorizonDe nombreuses réalisations d’Yves Gardan ne dépasseront jamais le stade du prototype. Ce ne sera évidemment pas le cas de GY.80 « Horizon », un quadriplace équipé d’un moteur Lycoming de 150 ch qui fit son premier vol en juillet 1960. Dans ces trois versions (150, 160 et 180 ch), le GY.80 sera produit à 259 exemplaires, d’abord par Sud Aviation, puis par Socata entre 1963 et 1974. Yves Gardan développera en 1967 une version « 2+2 » baptisée GY.100 « Bagheera » dont le prototype sera détruit en vol, lors d’essais au CEV. Cet accident signera l’arrêt du programme.

Yves Gardan finira sa carrière en tant que sous-traitant aéronautique au sein de la SITAR (Société industrielle de tôlerie pour l’aéronautique et le matériel roulant). Tout sa vie, ce concepteur a fait preuve d’une grande indépendance d’esprit.

Il s'éteint le 14 juillet 2009 à l’âge de 84 ans. 

lien : blogspot,

La SIPA (extrait de Wikipedia)

La Société Industrielle Pour l’Aéronautique (SIPA) était une entreprise de construction aéronautique française fondée en 1938 par Émile Dewoitine, un an après que sa première entreprise, la Société Anonyme des Avions Dewoitine, ait été nationalisée.

À partir de 1938-1940, la SIPA fabriqua essentiellement des pièces pour d'autres entreprises aéronautiques françaises, tels que A.N.F. Les Mureaux et Loire Aviation.
Sous l'occupation, la SIPA fut chargée de développer le biplace d’entraînement Arado Ar 396. Après la Seconde Guerre mondiale, une série d'appareils d'entraînement pour l'armée de l'air française en fut dérivé sous les désignations S.10, S.11 et S.12.
En 1947, SIPA remporta une compétition visant à fournir un nouveau biplace d'entraînement et de tourisme pour les aéro-clubs de France. 113 furent produit sous la désignation générique de SIPA S.901. Le SIPA S.1000 Coccinelle fut construit en petit nombre entre 1956 et 1957.
Son SIPA S.200 Minijet, effectua son premier vol en 1952 et fut le premier appareil biplace léger à réaction construit entièrement en métal au monde.
La SIPA fut absorbée par la Société nationale industrielle aérospatiale (SNIAS) – plus communément appelée Aerospatiale – en 1975.

Liens:Des Hommes et des ailes Site de l'APAG (Association des Propriétaires d'Avions Gardan), Airport Data

Posté par cyrilbachelot à 21:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , ,
05 octobre 2011

Le F-PGMN (GY 201)

Auteur : Cyril Bachelot

Le F-PGMN est un GY201 construit de série en 1953, portant le N°24 et immatriculé F-BGMN.
Son histoire entre 1953 et 1965 n'est pas connue (à part que sa couleur présentait du blanc et du vert pâle). En 1965, il est entreposé dans le sud de la France à l'état d'épave et a perdu son CDN.

Renaissance à VichyFpgmn VICHY

Claude Cognet le rachète avec comme projet de le remettre en état de vol. Il le rappatrie à Clermont Ferrand mais ne parvient pas à le faire héberger par l'aéro club de Clermont Ferrand ni par la section construction amateur de l'époque. Remisé en de multiples endroits, il est parfois entreposé à l'air libre, conditions peu propices à la conservation d'un avion en bois et toile.
Claude Cognet parvient néanmoins à en débuter la restauration avant qu'il ne soit irrécupérable en créant une section construction amateur à l'aéroclub de Vichy.

Initialement 10 membres s'attellent à la restauration du Minicab, 3 ans après ils ne sont plus que 2: Claude Cognet et Noël Barrier (rédacteur en Chef des cahiers du RSA en 2011), fidèle depuis le début du chantier de restauration. La restauration comprit de nombreux travaux de menuiserie et un réentoilage et c'est en 1968, que l'avion obtient un régime CNRA (GY201 N°A124) et son immatriculation devient F-PGMN (équipé d'un  moteur Continental 65 Cv sans démarreur, n'a ni électricité, ni radio à bord.), il est mis à la disposition de l'aéroclub de Vichy.

A part une petite équipe de passionnés, l’appareil vole peu, victime des ragots de comptoir. On lui reproche un fort taux de descente avec 3 crans de volets, la nécessité d’avoir la bille au milieu en dernier virage (!), d’avoir tué son pilote d’essais (Ils étaient trois à bord lors de l’accident).
Les gens qui pratiquent cet appareil prennent soin d’utiliser le troisième cran de volets à bon escient et ont naturellement la bille au milieu en dernier  virage, ce qui est une bonne précaution sur tout type d’avion. Ces quelques précautions prises l’appareil est très agréable aux commandes et a les mêmes performances qu’un Jodel D112.

A suivre...

Depuis 1984minicab-angers2, une même famille

Depuis avril 1984, F-PGMN est propriété de la famille Bachelot. Acquis par Karin et  Jean-Marie  Bachelot, pilote de l'armée de l'air décédé en mission en 1995, il est, depuis cette date maintenu en vol par sa femme (Karin) et deux de ses enfants (Ariane et Cyril).
Basé 15 années sur l'aérodrome d'Orléans Saint Denis de l'Hotel (il cotoiera d'ailleurs plusieurs années un autre Minicab!), il est maintenant à Périgueux.


On apprécie le Minicab par sa finesse, son agrément de pilotage, sa facilité d'entretien et son authenticité (profil retro, train classique, bois et toile, le pilote vit avec la machine). J'ai comme souvenirs particuliers mon premier lâcher sur cet avion mais également les vols au coucher du soleil en été le long de la Loire, se terminant par une longue finale type 747... mais aussi des PTU, PTS agrémentées de glissades, exercices dans lesquels l'avion est très à l'aise.

pos__campagne

Photographie de l'atterrissage en campagne dans un champ propice à un redécollage

 

 

 

 

 

 


Je relaterais 2 anectodes de cette époque: IMG_6631

  • La première fut un atterrissage en campagne par Jean Marie Bachelot en Loire Atlantique à l'occasion d'une navigation Orléans/La Baule au cours de laquelle le plafond nuageux ne permit pas de terminer le vol (contrairement à ce qu'annonçaient les prévisions météo). Le pilote choisit judicieusement un champ permettant un décollage ultérieur (c'est mieux que de devoir démonter l'avion...) et son talent fit le reste. Passé le constat de gendarmerie, l'avion put redécoller lorsque la météo fut plus clémente et terminer sa navigation.

 

  • La deuxième fut, par la facécie d'une rafale de vent couplée au passage d'une petite marche au roulage, le passage en pylone occasionnant comme seuls dégats la dispersion de l'hélice en bois en multiples cure dents, 1 mois après une nouvelle hélice EVRA était à nouveau en place. A cette occasion, j'ai pu constater le déploiement de forces et de procédures impressionnantes face à un incident qui put paraitre très anecdotique 20 ans plus tôt.

En 2010, son moteur est rénové, en 2011 il aura un nouvel entoilage pour continuer à arpenter les cieux.

Vidéo : décollage/atterrissage du terrain de St Julien d'Eymet - Août 2006 lien

Merci à Noël Barrier pour son témoignage

Posté par cyrilbachelot à 22:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
02 octobre 2011

Liens

Bases de données:

Light Aircraft association(UK), Aviafrance, Aviastar, Airport Data,  

Avions:

GY-201 Minicab: Aéro Passion (F-PJOJ), Aerospace innovation (minicab australien),

SIPA 90: Wikipedia,

SIPA S200 Minijets: Mach Diamonds, Minijets

SIPA S300 : Minijets,

La restauration du F-PINM

Histoire:

Wikipedia (SIPA)

Posté par cyrilbachelot à 17:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]